De Paris à Bordeaux en train, 1938-2013. Des concessions au PPP : de l’histoire aux enjeux actuels 6 décembre 2013

0 participant
La date limite de clôture des inscriptions est passée.
De Paris à Bordeaux en train, 1938-2013. Des concessions au PPP : de l’histoire aux enjeux actuels
6 décembre 2013
Journée d’étude organisée par le Groupe de recherche en économie théorique et appliquée
(UMR CNRS 5113 GRETHA - Université de Bordeaux 4) et l’Association pour l’histoire des chemins de fer (AHICF)
Avec le concours des Archives départementales de la Gironde et de l’ANR Resendem (« Les grands réseaux techniques en démocratie: innovation, usages et groupes impliqués dans la longue durée - fin du XIXe-début du XXIe siècles »),
de Sciences Po Bordeaux, du GRETHA, de la SNCF
Responsables scientifiques : Hubert Bonin et Christophe Bouneau
 
PROGRAMME
9 h - 13 h – Les racines historiques de la concession ferroviaire
Ouverture de la journée par Agnès Vatican, directrice des Archives de la Gironde
Michèle Merger, présidente du comité scientifique de l’Association pour l’histoire des chemins de fer (AHICF)
Prologue
Georges Ribeill, directeur de recherche honoraire à l’École des Ponts-et-Chaussées, membre du comité scientifique de l’AHICF
De la Compagnie Tours-Bordeaux à la LGV-SEA : histoire d’une desserte ferroviaire majeure ; comparaison de deux types de concession (1844 et 2011)
Christophe Bouneau, professeur d’histoire à l’Université Michel de Montaigne-Bordeaux 3, membre du comité scienti que de l’AHICF
Le bilan en 1937 de la politique d’électrification du PO et du Midi dans le cadre du programme national d’électrification de 1920: une originalité française et européenne
Pause
Grand Témoin
Jean-Marc Delion, ancien directeur général délégué de RFF, conseiller auprès du président de RFF
Les enjeux juridiques et • financiers des modèles de la concession et du PPP : la longue gestation politique du projet de LGV SEA,
du schéma directeur de 1991 à la concession de 2011
Michèle Merger, présidente du comité scientifique de l’AHICF
Hippolyte Parodi, un combattant aux temps héroïques des premières électrifications ferroviaires
Hubert Bonin, professeur d’histoire à Sciences Po Bordeaux et chercheur à l’UMR CNRS 5113 GRETHA-Université de Bordeaux 4
La ligne Paris-Bordeaux bénéficiaire du Plan Marquet (1934-1938) : chantiers, investissements, équipements électrotechniques, matériel roulant
13 h-14 h - Déjeuner-bu et sur place

14 h - 18 h – De l’histoire au temps présent
Christophe Keseljevic, expert ferroviaire chargé de la veille technologique à RFF
La ligne Paris-Bordeaux et l’innovation technologique ; les aspects techniques et industriels des locomotives électriques
Étienne Auphan, professeur émérite de géographie de l’université Paris-Sorbonne, membre du comité scientifique de l’AHICF
Sud Express contre Drapeau ou le dilemme de l’artère Paris-Bordeaux entre desserte intérieure et trafic international
Laurent Cavrois, directeur général adjoint de Lisea (société concessionnaire de la ligne Sud Europe Atlantique, gestionnaire du PPP)
Les enjeux de la LGV : droit public économique, financements, économie de l’entreprise
Philippe Ravache, Cosea (groupement d’entreprises en charge de la conception et de la construction de la ligne Sud Europe Atlantique)
La mobilisation technologique des sociétés de BTP autour de la LGV Tours-Bordeaux
André Delpont, expert-conseil Économie-Europe, Établissement public d’aménagement Euratlantique, Bordeaux
La ligne ferroviaire LGV, levier du pôle d’activité Euratlantique
Patrick Dufau de la Mothe, conseiller régional délégué au TER et à l’intermodalité
La Région Aquitaine et les enjeux de l’innovation ferroviaire

Table ronde
Innovations ferroviaires et enjeux financiers, industriels et territoriaux pour Bordeaux et sa région
Avec Laurent Cavrois, Pierre Delfaud, André Delpont, Patrick Dufau de la Mothe,
Philippe Ravache, Camille Prieto

768 vues Visites

Conférence

Archives départementales de la Gironde

78, Cours Balguerie Stuttenberg 33300 BORDEAUX

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire